Blog

20 nov / Reconnaissance des émotions – exercice 1 : affaire Chloé Rodriguez

Auteur: Othello (admin)
Commentaires: 3
Tags: Pas de tag

Quelle est l'émotion dominante chez la mère de Chloé Rodriguez (à gauche) lorsqu'elle s'exprime?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
2 personnes aiment ce billet

13 nov / Vidéo: détecter le mensonge grâce à l’imagerie cérébrale ?

Auteur: Othello (admin)
Commentaires: 0
Tags: Pas de tag

IRM fonctionnelle et détection du mensonge

Dans son émission du 11/09/11 consacrée à la détection du mensonge, E=M6 présente ce que beaucoup considèrent comme l’ultime “détecteur de mensonge”: l’IRM fonctionnelle. Mais que penser réellement de ces techniques d’imagerie cérébrale ? L’IRM fonctionnelle peut-elle véritablement servir de parfait détecteur de mensonge ?

Lire la suite

Mariage et microexpressions de mépris
Auteur: Othello (admin)
Commentaires: 0
Tags: Pas de tag

Mépris: L’indicateur n°1 des problèmes de couple

Les couples qui montrent des microexpressions de mépris sont beaucoup plus susceptibles de divorcer

Le psychologue américain John Gottman de l’Université de Washington dit qu’il peut prédire avec 90% de précision si un mariage va durer ou se terminer par un divorce dans les 15 prochaines années en analysant les microexpressions d’un couple parlant ensemble pendant une session d’une heure.

Son secret ? Être attentif au nombre de fois dans la conversation où les couples montre l’un des 4 signes suivants:

* Une attitude défensive: une réponse comme «ce n’est pas de ma faute, c’est de ta faute!” à une attaque, réelle ou imaginaire.

* Blocage: le traitement du partenaire par le silence. Cette attitude semble être plus fréquente chez les hommes que chez les femmes.

* Critique: qualification du partenaraire par un trait négatif, comme: “tu es égoïste”

* Le mépris: l’occurrence de signes de mépris envers le partenaire, positionnant ce dernier comme inférieur. Le mépris s’exprime souvent à travers la communication non-verbale: le ton de la voix, les expressions faciales et microexpressions, ou encore certains mouvements du corps. Un simple roulement des yeux peut indiquer que quelqu’un se considère au-dessus de vous.

Le 4e signe, le mépris, est le plus dangereux pour un couple. C’est l’indicateur le plus fiable des divorces et le signe le plus important qu’un mariage est en difficulté.
Gottman affirme même que le fait d’être méprisé par son partenaire peut être si stressant que cela peut avoir un effet négatif sur le système immunitaire.

On pourrait penser que la critique serait un signe plus dangereux que le mépris, car c’est une “condamnation globale du caractère d’une personne”. Mais “le mépris est plus nuisible”, affirme Gottman, car “il consiste à essayer de mettre une personne sur un plan inférieur au vôtre. C’est hiérarchique.”

Et vous, êtes vous d’accords avec les travaux de Gottman selon lesquels les signes de mépris sont un indicateur fiable des problèmes de couples ?

Pour en savoir plus sur les expressions faciales de mépris et sur les 6 autres émotions universelles, cliquez ici !

2 personnes aiment ce billet

Les microexpressions, c’est quoi ?

Les microexpressions sont des signes brefs et involontaires d’émotion sur le visage, et peuvent révéler chacune des 7 émotions universelles.

Les microexpressions peuvent apparaître si rapidement sur le visage d’un individu (jusqu’à 1/30ème de seconde) que si vous clignez des yeux à ce moment là, vous manquerez de les voir. Ce sont des signes d’émotions qu’une personne cherche à contrôler ou dissimuler volontairement ou qu’elle ressent inconsciemment.

Peut-on contrôler nos microexpressions ?

Certaines personnes sont plus expressives que d’autres, c’est un fait. Bien que rares, certaines personnes ne laissent simplement aucune émotion transparaître sur leur visage.

Néanmoins, plus les enjeux sont importants pour une personne, plus la probabilité de voir apparaître des microexpressions est importante. La majorité des personnes vont ainsi, même partiellement, laisser transparaître leur véritable ressenti dans une situation émotionnellement chargée.

Ah oui ? Prouvez-le !

On pourrait effectivement se demander si les personnages publics, rompus à l’exercice du débat et du discours ont, au cours des années, atteint une maîtrise parfaite de l’exercice, au point de contrôler chacun de leur mouvement, intonation et signe d’anxiété. Mais même eux peuvent, l’espace d’un instant, laisser leur véritable émotions transparaître…

Intéressons-nous par exemple au débat présidentiel de 2007, opposant alors Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal…

En l’espace de deux secondes, Nicolas Sarkozy lâche deux belles micro expressions :

1.

2.

Ce sont des expressions de dégoût/mépris, caractérisées par un soulèvement unilatéral de la lèvre supérieure.

Elles apparaissent en séquence lorsque N. Sarkozy déclare : « et vous en faites quoi des 35 heures, vous les gardez ? ». Elles sont d’autant plus intéressantes que le candidat Sarkozy parvient à contrôler son corps et surtout une voix calme pour ne pas paraître méprisant, mais que l’espace d’un instant c’est son visage qui « trahit » son véritable ressenti.

Bien que les émotions ne nous révèlent jamais ce qui les a déclenchées, c’est souvent le contexte dans lequel elles apparaissent qui permet de formuler des hypothèses sur leurs origines.

Ici, les microexpressions de N. Sarkozy apparaissent vraisemblablement en réaction à la thèse de son opposante sur le sujet des 35 heures.

En conclusion, nous venons d’illustrer la façon dont le langage non-verbal d’une personne peut révéler ses véritables émotions. Et lorsque les mots prononcés et le langage corporel émettent des signaux contradictoires, il se peut même que nous soyons face à un mensonge…

Vous voulez apprendre à détecter les microexpressions de vos interlocuteurs dès aujourd’hui ? Alors commencez dès maintenant votre formation en ligne !

6 personnes aiment ce billet

5 conseils issus de la recherche en communication non-verbale

La communication non-verbale et le langage corporel ont fait l’objet de commentaires toujours plus nombreux sur leur importance au cours des dernières années. Mais avec le nombre croissant de personnes se déclarant “experts” dans l’analyse et le décryptage du langage non-verbal, comment sélectionner les véritables découvertes issues de la recherche et de la science du non-verbal ?

Pour vous aider, voici une liste de 5 résultats de recherche sur la façon dont le langage corporel influence la perception des spectateurs lors d’un débat:

Lire la suite

2 personnes aiment ce billet

D’après le Center of Body Language, il serait possible de prédire avec 85% de précision les résultats des élections présidentielles grâce à l’analyse des microexpressions des votants.
Pour arriver à cette affirmation, les membres du Center for Body Language ont mené l’étude suivante avec des votants participants à l’expérience via leur webcam Lire la suite

3 personnes aiment ce billet

10 juin / Quand c’est le corps qui parle…

Auteur: Othello (admin)
Commentaires: 0
Tags: Pas de tag
http://www.dailymotion.com/video/x3vsu0

Dans cet extrait du débat présidentiel de 2007, l’un des candidats laisse échapper deux belles microexpressions qui trahissent sans doute ses sentiments à l’égard de son adversaire à ce moment du débat.

Pourrez-vous les trouver ?

Copyright 2012