[Non Verbal] Ribéry croît-il vraiment aux chances de qualification de la France ?

Non verbal RIbery

19 nov

Auteur: Othello (admin)
Commentaire(s): 0
Tags: Pas de tag

Dans la majorité des interactions que nous observons, la communication non verbale d’une personne sert à amplifier ce qu’elle est en train de dire. C’est par exemple le cas lorsque vous rencontrez par hasard un ami d’enfance, qui vous dit : “ça me fait vraiment plaisir de te voir” et tout en affichant un sourire sincère sur son visage.

Dans d’autres cas, la communication non verbale se substitue purement et simplement aux mots. C’est dans ce cas, lorsque des gestes ont une signification propre et spécifique, que l’on peut véritablement parler de “langage” non verbal. Imaginez par exemple que vous croisiez un collègue au bureau pris dans une conversation téléphonique visiblement intense, et à qui vous demanderiez en chuchotant : “tout se passe bien avec M. Dupont ?”. S’il hochait la tête de droite à gauche sans dire un mot, vous comprendriez instantanément que ce geste signifie “Non”.

Enfin, il y a ces situations particulières et plus rares où les mots et les gestes se contredisent. C’est précisément ce à quoi on a pu assisté en regardant la dernière interview de Franck Ribéry pour le programme Téléfoot ce dimanche 17 novembre.

Regardez l’extrait suivant, entre 07:31 et 07:43 :

Que voit-on dans ce passage ?

Le footballeur international Franck Ribéry est interrogé sur les chances de qualification de la France pour le mondial 2014, suite à sa défaite 2-0 face à l’Ukraine vendredi dernier.
Ainsi, à la question du journaliste : “Vous y croyez ?”, Ribéry répond : “Bien sûr, il faut y croire jusqu’au bout”.

Notons tout d’abord que du point de vue verbal, le joueur aurait été plus convaincant en affirmant “Oui j’y crois” plutôt que “Il faut y croire”. En effet, cette formulation laisse penser que Ribéry affirme croire en ses chances de qualification davantage par devoir que par réel espoir.

Du point de vue de sa communication non verbale en revanche, le message véhiculé est sans équivoque. Alors qu’il affirme par ses mots croire en ses chances, Ribéry commence par hausser simultanément les épaules. Le geste est ici partiel et très rapide, ce qui laisse penser que ce mouvement n’était pas consciemment effectué par le joueur.

Mais que signifie la version “complète” d’un hochement des épaules, me diriez-vous ?
Ce geste, d’ailleurs déjà décrit par Darwin dans son livre publié en 1872 et intitulé L’Expression des émotions chez l’homme et les animaux , signifie lorsqu’il est effectué en réponse à une question : “je ne sais pas”. C’est un geste quasi-universel tant il est courant dans différentes cultures à travers le monde, et qui signale une forme d’incrédulité.

On parle dans ce cas d’un “lapsus gestuel” de la part Ribéry, puisque sa communication non verbale et verbale se contredisent.

Dans la foulée, le joueur laisse également échapper une belle expression de mépris sur son visage vers 07:40 :

Ce resserrement unilatérale du coin de lèvre correspond à une microexpression de mépris. Quel est le destinataire de ce mépris ? L’équipe ukrainienne qui a considérablement réduit les chances de qualification de la France ? L’équipe de France elle-même pour ne pas avoir su s’imposer ?
Une réponse définitive à cette question est difficile à donner, car si les expressions du visage peuvent révéler les émotions qu’une personne cherche à dissimuler, elles ne nous livrent pas en revanche la cause de ces émotions…

Partagez-vous notre analyse de l’interview de Ribéry ?

Dites-le nous en laissant un commentaire ci-dessous !

9 personnes aiment ce billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Copyright 2012